Pour les enquêtes contacter » +255-27 2970430

LA COUR AFRICAINE ET LE BUREAU DES DROITS DE L’HOMME DES NATIONS UNIES VONT SIGNER UN PROTOCOLE D’ACCORD POUR RENFORCER LEUR COLLABORATION

lundi, 07 janvier 2019 00:00

Addis Abeba, 9 février 2019: La Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CAfDHP) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) ont signé aujourd'hui un Protocole d'accord visant à renforcer la collaboration et à améliorer les relations dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l'homme. 

Le Président de la Cour africaine, le juge Sylvain Oré, et la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Mme Michelle Bachelet, ont signé le Protocole d'accord en marge de la 32ème session ordinaire de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement africains dans la capitale éthiopienne.

« La Cour et le Bureau des Nations Unies partagent des valeurs communes sur l'humanité, y compris la culture de promotion et de protection des droits de l'homme », a déclaré le juge Sylvain Oré lors de la cérémonie de signature, ajoutant que les deux organisations sont des alliés naturels dans leur quête commune de la justice.

De son côté, Mme Bachelet a déclaré que « la Cour est un mécanisme extrêmement important pour la promotion et la protection des droits des peuples et des droits de l’homme en Afrique et un partenaire précieux pour la région ».

Les deux organisations ont pour objectif de de se soutenir mutuellement sur le plan international et régional, notamment en ce qui concerne l’interprétation et la mise en œuvre des normes et standards relatifs aux droits de l’homme, et la pratique des cours et tribunaux internationaux et régionaux.

La négociation et la signature du Protocole d’accord ont été relancées lors d’une réunion en septembre de l’année dernière entre les experts des Nations Unies en matière de droits de l’homme, les juges et les responsables de la Cour sur la question de la peine de mort.

NOTES AUX ÉDITEURS:

1.    La Cour africaine est une institution continentale de l’Union africaine dont le mandat est de renforcer la protection des droits de l’homme et des peuples en Afrique. Elle a été établie par le Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples. La Charte est le principal instrument africain sur les droits de l'homme qui énonce les normes fondamentales en matière de droits de l'homme pour les citoyens africains, ainsi que les obligations des États à respecter et à  protéger ces droits.
2.    La Cour est composée de onze juges, ressortissants des États membres de l'Union africaine et  élus à titre individuel.
3.    La Cour se réunit quatre fois par an pour des sessions ordinaires et elle peut aussi tenir des sessions extraordinaires.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site internet de la Cour à l’adresse suivante :  www.african-court.org
Pour plus d’informations, veuillez également contacter :    
Dr Robert Eno, Greffier
Tél: +255 2970430; 02970431; 02970432; 02970433; 02970434; 02970435
Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Last modified on mardi, 19 février 2019 06:06
Read 636 times
Rate this item
(0 votes)

Contact

Information générale
Téléphone:+255-272 970 430
Email:registrar@african-court.org
         info@african-court.org

Adresse physique
Cour africaine des droits de l'homme et des peuples
Mwalimu Julius Nyerere Conservation Centre
Dodoma Road
P.O. Box 6274 Arusha, Tanzanie