Pour les enquêtes contacter » +255-27 2970430

LA COUR AFRICAINE ORGANISE UNE FORMATION SPÉCIALE DES AVOCATS QUI REPRÉSENTERONT DES REQUÉRANTS INDIGENTS

mercredi, 26 juillet 2017 00:00

Arusha, 19 juillet 2017: Quarante avocats inscrits auprès de la Cour africaine des droits de l'homme et des peuples (CAfDHP) pour représenter les requérants indigents devant la Cour suivront une formation intensive de trois jours le mois prochain à Arusha.

Selon le Président de la CAfDHP, l'Hon. Juge Sylvain Oré, la formation qui se déroulera du 3 au 5 août vise à familiariser les avocats aux aspects judiciaires et opérationnels de la Cour et à les édifier sur le programme d'assistance judiciaire.

«C'est la première fois qu'une telle formation est menée», at-il dit, ajoutant qu'à la fin de la formation, les avocats auront acquis les compétences requises pour représenter efficacement les requérants indigents.

Actuellement, 61 conseils venant de 25 pays ont été enregistrés auprès de la Cour pour représenter les requérants indigents.

Ils sont originaires des pays suivants : l'Algérie, le Bénin, le Burundi, le Cameroun, le Congo (RDC), le Néerlandais, l'Égypte, le Gabon, la Gambie, l'Italie, le Kenya, le Libéria, le Mali, la Mauritanie, le Nigéria, le Rwanda, le Sénégal, l'Afrique du Sud, la Tanzanie, le Togo, l’Ouganda, le Royaume-Uni, les États-Unis, la Zambie et le Zimbabwe.

NOTES POUR LES RÉDACTEURS EN CHEF :

1. La Cour africaine des droits de l'homme et des peuples a été créée en vertu de l'article 1 du Protocole relatif à la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples portant création d'une Cour africaine des droits de l'homme et des peuples pour compléter les fonctions de protection de la Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, afin de renforcer la protection des droits de l'homme sur le continent.


2. En mi-juillet, la Cour avait reçu 147 requêtes dont 31 ont été vidées et 112 sont pendants et 4 renvoyées devant la Commission. Des 147 requêtes reçues, 134 ont été introduites par des individus, 10 par des ONG et 3 par la Commission de Banjul.

3. La Cour a également reçu 12 demandes d’avis consultatifs dont 5 sont pendantes et 7 ont été vidées. Elle a outre été saisie de 3 requêtes en révision qui ont toutes été vidées et de 3 requêtes en interprétation dont une a été vidée et 2 sont pendantes.

4. À ce jour, la Cour a rendu 8 arrêts sur le fond dans lesquels elle a constaté la violation par les États parties concernés de plusieurs articles de la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (la Charte africaine). Elle a aussi rendu des arrêts sur les réparations et des ordonnances en mesures provisoires dans au moins 20 affaires.

Pour plus d’informations, consulter le site de la Cour à l’adresse : www.african-court.org.

Last modified on mercredi, 26 juillet 2017 12:07
Read 217 times
Rate this item
(1 Vote)

Dernières opportunités

Contact

Information générale
Téléphone:+255-272 970 430
Email:registrar@african-court.org
         info@african-court.org

Adresse physique
Cour africaine sur l'homme et des peuples droits
Mwalimu Julius Nyerere Conservation Centre
Dodoma Road
P.O. Box 6274 Arusha, Tanzanie